Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 01:53

Le « COPWATCH à la française » ne passera pas !

Déjà condamnés en octobre 2011 par la justice française, des  anonymes se réclamant du 

« copwatching » anglo-saxon, ont ouvert un nouveau site internet. Les objectifs de ces individus

restent les mêmes : fichages des membres des forces de l’ordre, dénonciations calomnieuses, 

diffamations…  cela  en toute impunité. Des faits suffisamment graves et similaires à ceux déjà 

sanctionnés par la justice française.

La démarche des concepteurs de ce site destiné au public français n’a pour seul but que 

de stigmatiser les policiers : les « faits » dénoncés par ces individus ne font l’objet 

d’aucune plainte ou procédure et sont purement imaginaires.

ALLIANCE Police Nationale s’étonne que les fournisseurs d’accès français, sommés par 

la justice en octobre 2011 de déconnecter ce type de site,  n’aient pas fait preuve de 

plus de vigilance, tant était prévisible leur réapparition sur internet.

ALLIANCE Police Nationale demande que la justice fasse appliquer ses décisions et que 

ce nouveau site, en tout point semblable au précédent, fasse l’objet des mêmes 

dispositions et soit rapidement neutralisé.

ALLIANCE Police Nationale n’acceptera jamais l’impunité. Nos institutions ont le devoir 

de se montrer intransigeantes  en matière de protection et de sécurité des policiers, des 

gendarmes, comme de leur famille.

L’anonymat des concepteurs de ce site est révélateur de leurs objectifs et de leur 

lâcheté. Dans notre démocratie, quand on pense être dans la vérité on est sûr de son 

bon droit et on n’a aucune crainte à s’identifier et assumer ses responsabilités.

C’est à ce titre qu’ALLIANCE Police Nationale a saisi le Ministre de l’l’Intérieur afin que 

de telles infamies cessent, que leurs auteurs soient clairement  identifiés et qu’ils

répondent de leurs actes.

 

http://www.alliance-police-nationale.com/images/presse/compresse/25_01_2012_copwatch2_copie.pdf

 

Voici ma réponse en tant que copwatcher:

Il faut savoir que de notre côté, nous aurons du trvail mais aussi du côté de la police et en particulier du côté de chez Alliance Police Nationale qui vient juste de resaisir le Ministre de l'Intérieur. Il faut savoir que la police, depuis des années commet des erreurs mais aussi des bavures et surtout des violences policières que cela se fasse aussi bien dans les commissariats que sur les lieux publics.Nous devons riposter avant que cela ne se fasse comme il est marqué sur le communiqué de presse du syndicat Alliance. Nous devons dire aux policiers et leur rappeler que nous avons le droit de les filmer comme eux le font avec nous. 

Nous ne devons plus nous laisser faire, il est temps que tous les copwatchers puissent donc se réunir afin de décider de ce qui peut être fait. Il est temps que le peuple se réveille et surtout qu'il puisse commencer à se rendre compte des violences venant de la part des policiers. Ne nous laissons pas faire ni manipuler et battons nous jusqu'au bout et commençons par exemple nos premières actions en allant rejoindre la manifestation de ce samedi 28 janvier 2012 pour demander la liberté d'Internet en allant soutenir mais aussi en y allant tous nos appareils photos, caméras et autres afin de tout filmer et surtout de leur venir en aide.

Si le syndicat Alliance Police Nationale par le biais du Monsieur Claude Guéant, Ministre de l'Intérieur Français arrive à refermer le site mais surtout à identifier les personnes qui seraient sur le site, alors nous pourrons aussi parler de la censure d'Internet. Nous devons soutenir tous les copwatchers et le devenir.

 

Pour plus de renseignements, vous pouvez me contacter au 07 62 02 45 66

 

 

Copwatch France

Partager cet article

Repost 0
Published by Copwatcher
commenter cet article

commentaires

Ptolemaios-Cratès 07/02/2012 11:20

Reprenant le thème de l'Hérédité chargée de l'Inquisition dans la police ou la gendarmerie française, je ne suis pas surpris que le sieur Claude Guéant soit surnommé " le Cardinal." En effet, l'on
trouve plusieurs cas où l'Eglise Romaine a nommé des Cardinaux Inquisiteurs pour tout un Royaume... L'on a vu ce que cela a donné. Les méthodes policières sont en grande partie les héritières de
celles utilisées par ce que l'on nommait "le Bras Séculier" responsable des interrogatoires sous la torture, que celle-ci soit physique et morale. Il y eut en Espagne le terrible Cardinal de
Quiroga, nous avons en France le Cardinal de Guéant, "ce Cardinal dont tout le monde enrage" citation sur Richelieu, Cardinal-Ministre de Louis XIII, dont les actions ne faisaient pas l'unanimité
dans le Royaume.Notez qu'à la mort de Richelieu, dont les ennemis grouillaient, les Français allumèrent dans tout le Royaume des Feux de Joie. C'est de l'Histoire de France, mais, hélàs, cette
Histoire se répète indéfiniment sous d'autres formes. Attendons la fin du "Cardinal" actuel et quand l'heure viendra, allumons de beaux feux de joie.

Ptolemaios-Cratès 07/02/2012 10:56

Ayant pris le temps de lire tous vos commentaires, je me demande si la plupart de ses rédacteurs a pris conscience de la recrudescence des dérapages en tous genres dans tous les corps de police...
Cette véritable lèpre spirituelle qu'est la "volonté de puissance et de domination d'autrui" n'a jamais été aussi visible chez les policiers et gendarmes qu'à notre époque. C'est si vrai que ce
climat de défiance et de haine n'a jamais été aussi clair parmi la Population Française.La grande majorité des policiers ou gendarmes (j'ai une bonne réserve de noms)sont atteints d'une crise
d'identité profonde qu'ils compensent par le biais de leurs fonctions.C'est pratique comme "cache-misères." A Angers, la "doulceur angevine" n'est plus qu'un mythe poussiéreux. Pour ne donner qu'un
sinistre exemple, la brigade de gendarmerie de Mûrs-Erigné s'acharne après un vieillard de 77 ans en multipliant les vices de procédure dans une "affaire" montée de toutes pièces. IL est vrai que
l'adjudant-chef Rouiller a une ambition qui souffre depuis longtemps et qu'il voudrait avoir une promotion en faisant un coup d'éclat dans son fief où il le dit lui-même:" Pas de risques
d'avancement dans un périmètre où l'on ne court qu'après les voleurs de poules" (sic) Ces policiers sont non seulement pour la plupart des ignares patentés (relisez vos dépositions et vous y verrez
les pires fautes d'orthographe, de grammaire et de syntaxe qu'on puisse trouver...) sans compter leur absence de culture générale quand il s'agit d'aborder des sujets d'importance (l'Histoire de
France, par exemple, réserve bien des surprises...de la part des "dépositaires" de l'Autorité Publique...) L'absence de franchise, la duplicité de discours, le mépris affiché vis-à-vis des
Victimes, sont des symptômes de leur non-idonéité à leurs fonctions. J'ai, d'ailleurs, fait remarquer à l'un de ces "carabiniers d'Offenbach" que leur "Charte" d'Accueil et de prise en charge des
Victimes pouvait très bien leur servir de papier hygiénique tout autant que leur "littérature" destinée au Parquet. Comment peut'on en arriver à un tel degré de décadence et de déchéance? Si Saint
Augustin, dans "La Cité de Dieu" (Civitas Dei) dit "qu'être policier n'est pas un métier noble, mais un mal nécessaire" il n'en ajoute pas moins que ceux qui remplissent ces tâches se doivent
d'être irréprochables, ce qui est loin d'être le cas. N'avez-vous pas remarqué que nos pandores ont hérité des sinistres us et coutûmes de l'Inquisition? En voilà une qui vient directement du
"Manuel de l'Inquisiteur" et qui est, hélàs, toujours en vigueur: "Savez-vous pourquoi vous êtes ici?" Première phrase que l'Inquisiteur prononçait lors de l'interrogatoire avant la mise au cachot
(maintenant, on a la fameuse "garde-à-vue"). Je défie quiconque de contredire cet argument. Nos chers policiers jouent aux Inquisiteurs de la Santa Hermandad mais le "talent " en moins car les
Inquisiteurs étaient instruits, eux! Je ne me suis d'ailleurs, pas gêné, pour montrer à ces cuistres leur ignorance crasse dans bien des domaines. Ne vous laissez pas intimider par des policiers
dont le quotien intellectuel, la culture générale, le bon sens, le respect d'Autrui est quasiment nul! Cette "Dictatoria" doit prendre fin et les Citoyens cesser de se laisser intimider par des
cancres. Ptolemaios-Cratès

cunimb. 05/02/2012 16:31

Hello. Les policiers ont pour mission de faire respecter la loi. Problème: ils la connaissent mal. Les Officiers de Police Judiciaires ont reçu une formation suffisante pour le côté "législatif",
le policier de base n'a qu'une formation très "succincte". Quand ils se retrouvent, sans OPJ, face un problème qui les dépasse, le policier de base s'improvise législateur. Ca pourrait faire rire,
mais c'est oublier qu'il est assermenté, et que votre parole ne compte que pour du beurre...Kafka n'est pas loin!!!!

hervegt3 05/02/2012 10:58

les flics, c'est comme les couches culotes, il faut les changer souvent et pour les memes raisons

FredV 31/01/2012 23:04

Monsieur Lumen,

Navré de cette réponse tardive mais, même si elle ne servira à rien, je me dois de vous l'apporter.

J'ai évoqué mes petites expériences car j'avais lu que vous pensiez que les juges étaient laxistes.
Or, non, ce n'est pas le cas, sauf contre les "ripoux", du moins d'après vos dires.

Je n'ai pas à m'étendre sur les affaires évoquées, elles sont réelles, sachez simplement que je n'étais qu'un simple employé à l'époque des faits.

Ce qui m'étonne, c'est que vous êtes en effet partout...c'est fou !
Je me demandais à quoi me faisait penser votre discours...en fait, j'ai trouvé...j'ai l'impression de me trouver face à un ancien combattant d'Algérie ( et je les respecte profondément pourtant ),
ceux qui ont un syndrome de persécution et en veulent à la société entière, avec des relents de Poujadisme, maintenant remplacé par de Saint Aignan...

Je connais par coeur ce discours....par coeur...pour plein de raisons....

Nous avons tous notre histoire, nos ressentiments....

Je ne suis pas intelligent, loin de là, mais j'essaie de faire la part des choses.La vérité est très souvent au milieu...entre extrème gauche et extrème droite, où les discours - sur le fond - sont
souvent les mêmes, les personnages aussi paumés...je lis pas mal de commentaires sur ce blog et je retrouve les 2 camps, ce qui est assez étrange de prime abord, mais si logique au final !

Les frontières sont fluctuantes mais les idéologies se rejoignent au final....l'ennemi, c'est le pouvoir...ses représentants....

Rien n'est parfait en ce bas monde, ce serait trop beau.Alors, on essaie d'avancer, avec des règles à respecter, et en général elle le sont.
Après, il y a des erreurs...c'est malheureusement une partie qu'on ne peut éviter, même si c'est injuste, et ça aussi, je peux le comprendre.