Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 15:52

Les policiers agacés par Copwatch

Plusieurs policiers de la BST de Belleville ont été « fichés » sur copwatchnord-idf.org.

Plusieurs policiers de la BST de Belleville ont été « fichés » sur copwatchnord-idf.org.  S. ORTOLA / 20 MINUTES

INTERNET - Plusieurs dizaines de gardiens de la paix franciliens sont fichées en photos sur un site Web...

Depuis quelques jours, le malaise s'est installé à la brigade spécialisée de terrain (BST) du quartier de Belleville (20e). Au moins sept fonctionnaires de police se sont retrouvés en photo sur le blog «Copwatch Nord-Ile-de-France», un site Internet ouvert au début du mois qui fiche les policiers et dévoile leurs identités.

Après les plaintes déposées la semaine dernière par le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, les policiers concernés ont demandé la fermeture de la plateforme. «On est vraiment en colère. Pas tant parce qu'on peut nous reconnaître à Belleville. On a l'habitude de se faire insulter et caillasser. Mais c'est surtout pour nos familles. Certains habitent dans des cités sensibles et ne veulent pas afficher qu'ils sont policiers», raconte l'un d'entre eux.

Violences policières

Qui se cache derrière Copwatch? Le site se présente comme l'œuvre d'un «collectif de citoyens souhaitant lutter par la transparence et l'information contre les violences policières». Comprendre des militants libertaires, anarchistes, opérant anonymement et aux propos anti-flics.

Parfois même délibérément inexacts, comme le commentaire qui accompagne la photo d'un des cadres de la BST de Belleville. Le blog assure qu'il est muni «d'une caméra oreille» qui enregistre «le comportement des biffins». En réalité, il s'agit d'une simple oreillette Bluetooth. «Je comprends leur logique. ça fait du buzz. Mais à long terme, leur blog va être interdit», avance Benjamin Ball, animateur du site «Copwatch France», une version moins radicale où les identités des policiers ne sont pas divulguées.

Depuis que l'affaire a éclaté, le blog est passé à une dizaine de milliers de visiteurs chaque jour, grâce à un bon référencement. «Beaucoup d'internautes évoquent des histoires de violences policières. On va vérifier, creuser, enquêter. J'espère qu'on pourra porter certaines affaires devant la justice», menace à son tour Benjamin Ball, jeune auto-entrepreneur militant de 27 ans.

 William Molinié

Partager cet article

Repost 0
Published by Copwatcher
commenter cet article

commentaires

xavier 09/10/2011 20:23


je suis ok avec Raphael ce blog est une merde et ceux qui l'ont creé des fouille merde , il evoquent les brutalités policieres mais on ne parle pas ce que vivent les policiers au quotidien ,
insultes , menaces caillassage et autres , interdisez ce genre de blogs qui ne servent qu'a emplifier les violences envers les gardiens de la paix ,


raphael 07/10/2011 11:00


Encore un blog pourri d'un blogeur frustré sans cervelle ni courage. L'interet de ce blog est a peu pret égal a son QI c'est a dire nul. Je ne suis ni policier no anti flic mais il a des règles
pour permettre de juger les mauvais flics, pas la peine de faire un blog ordurier sans interet qui ne fait qu'attiser la haine en ne pointant que les mauvais éléments. A la limitte il prendrait de
la credibilité en citant également les bonnes actions mais la c'est sure y a moins de monde dans les rangs. Tocard


Jean-Luc LUMEN 07/10/2011 01:10


Bonjours,

S'ils n'ont rien à cacher, ni à se reprocher...pourquoi donc sont ils agacés...???


Roro Bobo 04/10/2011 21:44


Pffff Benjamin Ball est surtout une fouine et un mange-merde qui copine avec la DCRI et ayant des affinités avec certains membres du front de la haine.