Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 17:47

manifestation-police01.jpgmanifestation-police00.jpgmanifestation-police.jpgJe rappelle les faits vite fait: 

L’État français a osé ! La manifestation de Bayonne, samedi 10 décembre, à l’appel d’un collectif de quatorze organisations1 a réuni 4 000 personnes en faveur d’une résolution démocratique du conflit au Pays basque. Des éluEs de tous bords (des partis abertzale mais aussi des Verts, du PS, du Modem) et de nombreux syndicalistes (de la CGT, de la CFDT, de Solidaires…) étaient présents. Aurore Martin (militante de Batasuna de nationalité française) et Josu Esparza (militant d’Askatasuna de nationalité espagnole réfugié en France), tous deux sous le coup de MAE (mandat d’arrêt européen) étaient aux premiers rangs de la manifestation.

 

Alors que Josu Esparza et Aurore Martin sont présents au rassemblement en ce qui concerne la répression mais aussi tout en demandant la fin du Mandat d'Arrêt Européen dont sont sous le coup du mandat et risquent la prison.  Ils ne se font interpeller ni l'un ni l'autre lors de la manifestation du samedi 10 décembre 2011 qui réunit jusqu'à 4.000 personnes.

 

Quelques jours après, alors que la manifestation du samedi s'est très bien passée, Josua Esparza, membre militant d'Akatasuna est donc interpellé le lundi matin, alors qu'il rentre chez lui à Bayonne. Il y a donc plusieurs collectifs qui décident donc de se réunir le lendemain, le mardi 12 décembre 2011 devant la sous préfecture de Bayonne en demandant sa libération immédiate et encore une fois l'arrêt immédiat du Mandat d'Arrêt Européen.

Le mardi 12 décembre 2011, au matin, nous apprenons aussi que sur la ville de Saint Jean Pied de Port, il y a eu là aussi l'arrestation d'un couple qui les aurait aidé. 

Il y a donc le soir même 3 rassemblements suivants:

- Le premier étant celui devant la sous préfecture de Bayonne le mardi 12 décembre 2011 à 18h30, afin de demander la libération immédiate du militant basque arrêté la veille et toujours l'arrêt immédiat du Mandat d'Arrêt Européen;

- Le deuxième étant celui devant la Gendarmerie de Mauléon le mardi 12 décembre 2011 à 18h30 aussi, toujours pour le même motif;

- Le troisième étant devant la mairie de Saint Jean Pied de Port le mardi 12 décembre 2011 à 19h00 pour demander la libération immédiate du couple.

 

Nous sommes plusieurs à se décider d'aller à celui devant la sous préfecture de Bayonne le soir à partir de 18h30. Je me promène vers les coups de 17 heures le lond de l'Adour où je me rends compte vite fait que des camions de C.R.S avec des grilles et autres passent par le centre ville de Bayonne et qu'ils sont au moins une bonne dizaine.

Nous assistons enfin au rassemblement qui a bien lieu à 18h30 mais bien évidemment il y a des camions de C.R.S qui bouchent les rues juste avant la sous préfecture. Le rassemblement se passe plutôt bien, il n'y a aucune provocation de la part des manifestants. Cependant, nous voyons en effet vers la fin des C.R.S qui commencent à sortir quelques armes sur eux et qui les pointent en l'air, alors que je rappelle qu'il n'y a eu aucune provocation de la part de quique ce soit. 

 .manifestation-polices.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Copwatcher
commenter cet article

commentaires