Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 08:59

« Je me permets de vous contacter suite aux différents sujets abordés sur vos blogs. Faisant partie des forces de l’ordre, je ne peux malheureusement pas trop m’épancher publiquement sur vos sites. Chez nous il y a régulièrement des chasses aux sorcières, notamment en ce moment avec le mouvement du Printemps Français, auquel de nombreux collègues adhèrent, ou du moins partagent l’essentiel des idées.

Je vous confirme la plupart des témoignages qui sont mis en exergue sur vos blogs concernant la répression des manifestants, ou simple sympathisants. Avec mon unité nous avons régulièrement participé aux services d’ordre mis en place sur Paris pour les manifestations.
Outre la minimisation systématique du nombre de participants, j’ai assisté à de nombreuses aberrations, la liste serait trop longue à écrire. Mais lors de la semaine précédent la manif du 26 mai, plusieurs fois ils nous a été demandé de "provoquer" les manifestants afin de procéder à leurs interpellations... Première fois en quelques années de CRS que j’entends un tel ordre, inique, sur nos fréquences radio.
Mais le plus inquiétant est la panique totale qui touche nos "chefs", commissaires et autres directeurs, qui sont dépassés et débordés par un mouvement d’une telle ampleur. Les unités spécialisées dans le maintien de l’ordre sont tenues à l’écart des situations chaudes, les unités locales (jeunes et inexpérimentées) sont quant à elles systématiquement utilisées pour "casser" du manifestant.
Une anecdote particulièrement parlante : un soir de semaine [il y a peu], nous avions reçu l’ordre en fin de soirée, d’évacuer des membres du Printemps Français qui manifestaient devant l’Assemblée Nationale. Alors que nous procédions à la dite évacuation de façon calme et pacifique, un très haut gradé fou furieux nous a tancés, estimant que nous étions trop mous, et conciliants avec les "fauteurs de troubles", finalement nous avons été relevés sur la mission par une compagnie d’intervention parisienne qui n’a pas hésité à gazer et tabasser les manifestants dans le métro… pendant que nous étions cantonnés (punis) à garder une rue perpendiculaire à l’assemblée en pleine nuit…

Partager ce témoignage sur twitterNous nous posons de nombreuses questions entre nous, la plupart de mes collègues (ce qui m’a d’ailleurs fortement étonné je vous l’accorde) sont conscients que cela ne pourra pas durer bien longtemps, nous serons amenés à faire des choix dans les années, voir les mois à venir. J’ose espérer que nous ferons les bons, j’en suis de plus en plus persuadé. "crs-police-nationale-gendarmerie-nationale-compagnie-rc3a9p.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Copwatcher
commenter cet article

commentaires

Ptolemaios-Cratès 30/07/2013 04:08

Réponse à Cuenca pour son commentaire numéro quatorze. Bonjour à Vous. J'ai bien pris connaissance de ce tout que Vous avez bien voulu m'indiquer. Assurément, l'affaire est grave et Vous avez bien
fait de la dénoncer: c'est un Devoir Citoyen. En ce qui concerne Votre radiation des effectifs de la police, à savoir de la Compagnie des CRS, je dois avouer être quelque peu stupéfait des
procédures qui ont été suivies. N'étant point juriste de formation mais ayant tout de même un petit "bagage" de Droit, j'ai interrogé un Avocat spécialisé dans ce genre de situation pour ne pas
errer en la matière. IL m'a été répondu que la procédure doit d'abord passer devant un Conseil Disciplinaire. L'on se voit notifier officiellement par écrit les griefs invoqués pour la tenue de ce
Conseil Disciplinaire ainsi que ses dates et lieux. L'on ajoute que le mis en cause peut prendre un "Conseil" qui peut être un Avocat ou même un Délégué Syndical, comme c'est la même chose dans les
Entreprises ou une toute autre Personne de son choix... Les dates et lieux sont précisés pour la tenue de cette procédure disciplinaire. L'on me dit que le Parquet est tenu informé de cette
procédure par l'Autorité Hiérarchique du Fonctionnaire mis en cause. Le Fonctionnaire de Police, lors de ce Conseil doit répondre de ce qui lui est reproché et développer les arguments de sa
défense. L'on ne peut pas, sans faire de forfaiture, violer les Droits de la Défense en imposant des résultats d'examens médicaux fictifs, donc sans que le Fonctionnaire mis en cause n'ait été
prévenu que de tels examens seraient demandés par sa Hiérarchie...et de n'avoir pas subi les examens médicaux réellement. Le Défendeur, pour des motifs qu'il doit exposer, peut s'opposer à ces
examens ou demander que ceux-ci soient pratiqués par un autre Médecin que celui qui a été retenu par sa Hiérarchie. IL est aussi impératif que les Médecins sollicités soient reconnus "Experts près
les Tribunaux" pour que leurs conclusions ne soient pas fantaisistes ou de complaisance. La Prestation de Serment du Médecin Expert près les Tribunaux exige une impartialité sans faille et une
indépendance totale vis-à-vis de chacun pour obtenir une expertise la plus sérieuse et objective qui soit. Le Médecin Expert ne doit pas avoir été condamné, ni puni ou radié par le Conseil de
l'Ordre des Médecins. D'après ce que Vous avez décrit, cette procédure n'aurait pas été suivie. Ceci rend donc invalide et caduque votre "radiation" de votre place parmi les CRS. Il Vous faut donc
saisir "la Police des Polices" (l'IGS, qui a changé de nom dont je ne me souviens plus) et d'exiger qu'une Enquête impartiale soit diligentée par ses Fonctionnaires pour établir la Vérité et faire
respecter la Loi. Bien sûr, Vous me direz que tout ceci ne reste que théorique et qu'il ne sera pas facile d'en venir à bout. Cependant, sans l'usage légal d'une procédure de cette sorte, l'on
considérera toujours que Vous avez accepté "de facto" votre radiation en acceptant son "bien-fondé" sans avoir usé d'un quelconque "Droit d'Appel." Le Droit Français est bourré de chausses-trappes:
il faut savoir s'en prémunir. Pour ma part et selon ce que Vous me rapportez, cette "procédure" où Vos anciens supérieurs semblent avoir sérieusement "partie liée" entre-eux, n'a absolument aucune
légitimité. Ce Déni de Justice se doit d'être dénoncé comme un abus de pouvoir caractérisé. Quant aux "conclusions" du prétendu "médecin" qui ne Vous a même pas examiné, celles-ci sont nulles. Je
savais que dans la police l'on pouvait être avarié ou même pourri, mais là, c'est carrément le dépôt d'ordures municipal en déballage! Notez que j'ai vu des affaires à peu près identiques ailleurs
et qu'il était très difficile de se faire entendre pour cause d'une omerta totale. Je vois ce que Vous voulez obtenir: dénoncer publiquement en nommant les responsables de ce qu'il Vous ont fait
pour qu'ils déposent plainte pour diffamation contre Vous, ce qui Vous permettrait d'accéder légalement à Votre Dossier et démontrer que Vous êtes victime d'une forfaiture. Ceci pourrait réussir.
Cependant, avec toute cette solidarité entre les protagonistes de cette sinistre comédie, êtes Vous sûr que le Parquet ne va pas tout faire pour Vous "torpiller"? Les procureurs sont nommés par la
Chancellerie, laquelle dépend du pouvoir en place. Et l'on parle de "l'indépendance" autant du Parquet que des Magistrats du Siège, réputés indépendants, mais surtout très à gauche si l'on y
regarde de plus près... Je ne sais comment Vous aider ou Vous conseiller: seul un excellent Avocat pourrait le faire. IL existe pourtant bien un Article du Code Pénal qui fait obligation aux
policiers de désobéir à des ordres donnés qui mettent en danger la Population, donc contraires à sa Défense pour laquelle les policiers ont prêté Serment. C'est sur cet Article qu'il faut se fonder
pour légitimer Votre refus d'obéir à des ordres contraires au Bien Supérieur de la Population, laquelle Vous mandate pour la protéger. C'est la Constitution de notre Pays et tous sont obligés de
l'appliquer et de la respecter. Dans un autre domaine, je voudrais exposer que certains "groupes" installés dans la police et se revendiquant d'un prétendu "Réveil des Patriotes" pour ne citer que
celui-là, donne une image encore plus détestable de la police. L'on reproche à Grégory de prétendus propos "antisémites"! A t'on lu ce qui est publié sur ce site? Incitations au meurtre,
antisémitisme total dans son sens originel dont j'ai exposé le contenu dans mon commentaire de Soutien à Grégory, injures des plus ordurières qui soient, anticléricalisme affiché, irrespect de la
Liberté de Conscience d'Autrui, néo-paganisme qui rappelle la sinistre époque où l'Action Française (la partie de ce mouvement qui était ouvertement athée mais pourtant royaliste n'avait pas peur
de sombrer dans un non-sens dogmatique, la Bible affirmant au Psaume 71: "Dieu donne au Roi Ses Pouvoirs et au Fils du Roi, IL a confié Sa Justice") fondée par Maurras et Consorts, lesquels furent
excommuniés par le Pape Pie XI pour leurs thèses hérétiques et dangereuses pour l'équilibre de la Société. Le Pape Pie XI chargea le Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Monseigneur Paulin Andrieu
d'écrire un Réquisitoire condamnant toutes les idées de l'Action Française: ce Réquisitoire parut dans la "Semaine Religieuse d'Aquitaine" fin Août 1926 et fit grand bruit.Dans ce "Réquisitoire",
vous avez là le catalogue complet des dangers de l'Action Française athée et dont les rejetons d'hérédité se retrouvent aujourd'hui dans ce mouvement "Réveil des Patriotes." ILs sont, comme
l'Action Française le fut, "diophysites" c'est à dire deux natures cohabitant dans un seul corps: d'un côté les Chrétiens Catholiques Romains intégristes; de l'autre, les néos-païens issus du Front
National. Cette fois, ils ne sont plus unis pour restaurer la Couronne (certains y croient mais ils sont abusés par les autres), mais pour restaurer la République Française à leur manière... Quand
comprendra t'on, pour les Chrétiens, que le Front National se sert des intégristes de l'Eglise Romaine comme jadis l'Action Française le fit comme paravant d'honorabilité? Ceux de cette génération
comptent se servir de l'Eglise Romaine, du moins l'espèrent-ils, ce qui n'est pas pour tout de suite. Le Front National est intrinsèquement néo-paganiste dans sa substance. J'ai pu lire nombre des
abominations de ceux qui suivent ces idées dans ce "Réveil des Patriotes": nombreux sont les policiers et les militaires qui s'y trouvent. ILs y développent des idées absolument abominables autant
face aux Préceptes Chrétiens que ceux de la République. Pour ceux qui ne seraient pas convaincus, je leur conseille de lire le livre "L'Action française et le Vatican" : les pièces d'un Procès."
C'est Maurras lui-même qui l'a écrit avec ses disciples et toute sa doctrine néo-païenne (une sorte de nazisme "à la française") s'y trouve bien exposée. IL y a aussi tous les Attendus détaillés de
la Commission Cardinalice du Saint Office condamnant autant les oeuvres littéraires néo-païennes de Maurras que ses doctrines politiques anti-Chrétiennes. L'Assesseur du Saint Office qui signa et
scella le Décrêt de Mise à l'Index était, à l'époque, l'Archevêque CANALI, lequel devint Cardinal au Dicastère du Saint Office. Le Pape Pie XI approuva toutes les condamnations relevées par les
Cardinaux du Saint Office et excommunia tous les adhérents de l'Action française, Maurras en premier. Le Pape Pie XII leva l'excommunication mais beaucoup ne savent point qu'elle était soumise à
des conditions strictes pour tous les Catholiques Romains français: ne plus adhérer à l'Action française de quelque manière que ce soit: voir "Les Proscriptions Canoniques qu'on doit appliquer à
l'encontre des Catholiques ayant commerce avec les néos-paganistes de l'Action française au Tribunal de la Pénitence" du Cardinal CANALI adressées aux Confesseurs tant Réguliers que Séculiers avec
effets immédiats." L'A.F. existe toujours scindée en deux parties: les Catholiques Romains Royalistes et les néos-paëns royalistes, mais sans grande écoute. C'est bien le Front National qui a copié
l'Action française, mais cette fois, avec l'idée de faire de la République française athée une "déesse" pour être adorée du Peuple. A ceux qui ont la Foi en Dieu, quelque soit le Nom qu'IL porte,
Vous ne pouvez pas soutenir le Front National néo-païen ni ces "mouvements" qui s'érigent en "Conscience Universelle de la France." Grégory, Votre affaire a été publiée sur le site en question.
Ayant lu les idées exprimées par ses adhérents, Vous ne pouvez pas accepter d'être ainsi "récupéré" pour servir "la soupe" à une id�

cuenca 29/07/2013 10:59

J'ACCUSE: Le Commandant CONTAL, le Commissaire Divisionnaire CODACCIONI, l'ex- Directeur des CRS: H.WEIGEL de falsification et de faux intellectuel sur procédure Administrative et de corruption
active avec des médecins mandaté pour écarter par du faux un fonctionnaire...

Ptolemaios-Cratès 26/07/2013 13:35

Réponse à Cuenca:Bonjour à Vous. Je Vous remercie pour la communication de cette information. Je vais prendre plus de temps pour Vous répondre et commenter ce dont il est question. Cuenca est une
ville d'Espagne, si mes souvenirs sont bons. J'ai connu il y a bien longtemps son Evêque qui était très humble et ne faisait point de manières ni de politique. IL s'occupait beaucoup des Personnes
dans le plus grand dénuement et distribuait tout ce qu'il avait pour les Autres. Prenez soin de Vous car Votre affaire me tient à coeur. Puisse t'on Vous réhabiliter en toute Justice et Vérité.
Très Respectueusement à Vous.

cuenca 26/07/2013 10:50

http://www.dtom.fr/archives/manif-pour-tous-des-juges-et-des-crs-denoncent-des-ordres-fous-furieux/

Ptolemaios-Cratès 25/07/2013 17:00

A Cuenca. Bonjour à Vous. Ainsi donc, ces "fonctionnaires modèles" sont arrivés à Vous faire exclure des Rangs de la Police. Le "modus operandi" est tout-à-fait celui employé par les RG qui
fabriquent de faux dossiers à la demande... ou dans la hiérarchie policière "classique" où l'on passe beaucoup de temps à rédiger de faux rapports sur les uns et les autres. J'ai une panoplie de ce
genre croustillant à souhaits. Le pire, c'est l'orthographe à subir car ce n'est pas rédigé en bon Français, loin de là. Ensuite, les termes haineux employés sont plus infâmes les uns que les
autres. De vrais émules de Judas Iscariote. J'ai pu en lire grâce aux bons soins d'une Policière, écoeurée de tant de vilenies. Tous les moyens sont bons pour parvenir à leurs fins pestifères. Je
suis convaincu de la véracité de ce que Vous affirmez car, de ma place, j'ai été maintes fois mis au courant de toutes ces pratiques déviantes, sales, dégradantes et déshonorantes. C'est donc bien
ce que j'évoquais dans mon précédent commentaire: l'on écarte un par un les Policiers sérieux qui voient clair en les "mettant au placard" ou à la porte pour les remplacer par de jeunes recrues
dont l'intellect, immergé dans un climat social saturé de violence, de racisme et de haine, et dont la sinistre besogne sera de servir aveuglément les desseins les pires de cette oligarchie qui
agit derrière les gouvernants quels qu'ils soient au pouvoir, moyennant force dédommagements donnés à ces derniers pour leurs services rendus. Les Centres de désintoxication pour alcoolisme
destinés aux policiers? Bien sûr qu'il y en a: l'exemple de celui de Tours parmi d'autres.Je connais un policier actuellement en "cure" dans cet établissement pour alcoolisme aggravé et
toxicomania: à la BAC, il "empruntait" une partie des saisies de drogues pour son usage! IL n'a pas bonne mine, ce capitaine... Un autre capitaine, toujours en place à Angers et dans la Brigade des
Stupéfiants, se sert depuis des années dans les saisies: liquidités et drogues. Son train de vie aurait dû alerter tout le monde mais personne n'ose rien dire... sauf ses collègues de travail,
furieux de se voir, eux aussi, floués et accusés par leur hiérarchie de ces détournements! Le Capitaine Lhomme, car c'est de lui qu'il s'agit, beau garçon séducteur (il a plaqué sa femme pour cause
d'excès de conquêtes féminines)est LE sujet qui fâche dans la Brigade précitée.IL n'y a pas si longtemps, la très modeste somme de trois mille cinq cent euros s'est volatilisée carrément en ladite
Brigade... Avant, l'on se servait tout de suite avant de rapporter le contenu de la saisie. Maintenant, l'on se sert au bureau. Un des Capitaines que je connais en enrage de dépit. Pourquoi laisse
t'on faire ce corrompu? Parce qu'il tient depuis des années un réseau d'indicateurs qu'il fait chanter à son gré. Les "indics" le préviennent d'une affaire; il arrive en premier pour se servir,
"sucre" au passage certains "indics" ou assure les autres qu'il n'enverra pas au Parquet leurs affaires qu'il détient (style "épée de Damoclès")... Je monte à l'échaffaud si tout ceci n'est pas
vrai!!! Pour Vous qui êtes intègre, je me doute que la sanction est très amère mais ne leur donnez pas le plaisir de tomber dans la révolte, ce qui donnerait encore plus de poids pour justifier
votre éviction. Pour le genre de "médecins " dont Vous évoquez la présence complaisante pour valider les ordres de la hiérarchie, il est vrai qu'il y en a une bonne "tripotée" et dont l'incapacité
à exercer est patente pour qui sait y voir un minimum. S'il y a des policiers qui sont la honte de la Police Française, il y a des médecins d'opérette qui sont la honte de l'Ordre des Médecins.
Surtout, ne Vous laissez aller à aucun désespoir: C'est sur des Hommes comme Vous dont'on a besoin pour la vraie Police de la République Française soit restaurée pour le Bien supérieur de la
Nation. Bien Respectueusement Vôtre.